Partagez | 
 

 Vicktoriya - It's too easy to be a monster -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Jeu 15 Sep - 17:27
____________________________________________



Vicktoriya Ukhar
People don’t always tell you what they are thinking. They just see to it that you don’t advance in life.
PATRONYME : Le goût est délicieux. Parfum âcre des défaites. Douceurs suaves des victoires. Saveurs exotiques autant qu'indéfinissables qui explosent sur ses lèvres carmins, laissant entrevoir au travers de ses chastes baiser les relents de sa perdition. Elle oscille, Vicktoriya, entre la vie et la putrescence. Elle se meurt à petit feu, la Ukhar, pour mieux expier sa vie dans les brasier d'une fureur vive. Pourtant, c'est un parfum doucereux de latence qui l'emporte, la fragrance incommodante d'une existence moribonde.  DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Soupirs d'extases navrants qui se meurent dans l'agonie, rien de plus qu'un relâchement du vice qui irradie dans le vagissement infernal. Catin qui brûle de mille enfers en mettant bas l'engeance de son pécher le plus originel autant que le moins original. La date lacère les chairs comme une réalité trop commune, marque le corps des vices sans pour autant ourler sa peau de la tendresse d'être mère. Les cris se perdent dans la violence, les sols se teignent du rouges des colères noirs, et bientôt tout se meure dans l'écho du vide. Le vingt-huit décembre mille-neuf-cent-quatre-vingt-huit est plein de ces riens que ses pleurs ne comblent pas.  BRATVA : Infinie créature qui se meut dans les éclats brisés d'une nuit sans fin, elle se fait le reflet morne de la décadence et de la putrescence de ces chemins qu'elle empreinte. Pas après pas, elle s'enfonce un peu plus dans le marasme de ses idées noires, se laisse bercer par les eaux assombries de ses caprices, mais toujours se laisse emporter par la houle de ses fureurs. Tout n'est que vices, entités miroitantes et chatoyantes qui attirent les regards autant que les caresses. Rien n'est réel, rien que poudre de riz étalée sur les joues noircies, rien que poudre aux yeux qui abîment les rétines. Elle n'est rien de plus qu'une engeance du faux, petit soldat de plomb – Bratok – que l'on fait fondre sans pitié, rien de plus qu'une infante des Vostokovitch,  CAPACITÉ : Esprit à la dérive, âme arrimée aux affres de la décrépitude, essence essoufflés par les vents tempétueux d'une existence brisée. Elle n'était plus rien, Vicktoriya, plus rien qu'un petit tas de poussière soufflé par les quatre vents sans qu'aucune retenue ne soit accordée. Elle n'avait plus rien à vivre, Vicktoriya, si ce n'était pour quelques dévotions austères qu'elle offrait à une déité sulfureuse. L'ironie de son errance se voulu au point de lui offrir le don, fort envahissant, de ne savoir mourir. Nectar d'ambroisie se déversant au cœur de ses veines comme une punition infâme qui la condamnait à endurer son destin jusqu'à l’essoufflement de cette quintessence mortifère qu'est la sienne. – Ambroisie niveau 2 –  SYNDROME : Individualité si mesurée qu'elle s'en est retrouvée déconstruite. Morceaux de puzzle brisés en un millier de fragments impossibles à recoller. La dissociation est terrible, comme défaite et à jamais impossible a réparer. La voilà, Vicktoriya, petite poupée de porcelaine à la face fêlée, jolie mais tellement brisée. Il y a quelque chose de dérangeant qui émane d'elle, séduction suave qui ne révèle qu'à moitié les tréfonds de son âme broyée. Elle est une autant qu'elle peut être double, elle se laisse emporter par les tourments de la vicissitude de son existence, capable d'être insensible à tout sauf à tout ce qui trouble son esprit. Elle est l'émoi autant que la colère, la tristesse autant que la gaieté, mais elle est surtout la colère qui la fait imploser. Fureur étrange qui rend gauche sa subsistance. Frénésie qui rend impossible sa passivité. Il est de ces choses que l'on ne peut contrôler, elle est de ces choses qui ne peuvent se contrôler.  SITUATION : Tristesse infinie. Comme un besoin irrévérencieux de se perdre dans les méandre de sa propre fragilité. Méconnaissance parfaite de ce trouble qui l'assaille, métronome oscillant entre l'innocence et le vice qui s'affaire à exister. Elle court, elle court toujours, se perd davantage tant que bat la mesure de cette litanie infernale au creux de sa gorge. Elle laisse vibrer les cordes de son instrument de vocalise, se laisse emporter par les tremolos infernaux aux accents suaves de ses chants les plus envoûtants. Sirène implacable se n'est, pourtant, pas son corps qu'elle mouve sur les accord discordants de son existence, mais bien ses doigts qui s'activent avec parcimonie. Délicatesse tranchante qui vient apporter à son quotidien archaïque et anarchique sa dose de concentration. C'est un besoin devenu nécessité au regard de sa volonté changeante, de ses humeurs volubiles, et plus encore de cette matière lunatique dont elle forge son caractère. Chanteuse de bar à minuit, orfèvre à midi, elle se fait double comme sa personnalité se scinde de dualité. C'est un tout qui forme un rien, gouffre infini de cette noirceur qui la dévore, la bouffe toute entière et à jamais.   ORIENTATION : Amours infâmes nourris des complexes de sa psyché, comme un interdit tout fabriqué des non-dits de ses passions. Electre en elle-même n'aurait pas fait mieux, et en modèle antique elle se pose comme un modèle qu'il ne faut en aucun cas suivre sans pour autant pouvoir s'en détourner. Vérité alangui qui font que la petite fille qu'elle fut, et s'affaire à parfois rester, ne tourne ses œillades les plus langoureuses qu'envers ces autres hommes qui la surpasse autant en âge qu'en force. Ce n'est pas tant un amant qu'elle recherche dans leur étreintes mais l'amour qui se lit dans le regard du père, dans les égards de l'oncle.  STATUT CIVIL : Condamnée à être de ses figures éternellement esseulée, elle ne s'accroche à rien, ne s'éprend de rien, reste bercée des illusions d'une vie faite des tourments de sa solitude. Elle trompe cet ennui, ce manque de sociabilité, et ce vide d'amour par une vie dissolue toute rangée dans quelques cases qu'elle n'exhibe sans raison. La réalité c'est qu'elle n'accepte pas ses erreurs, ses fautes, elle ne peut vivre dans cette idée viciée qu'elle ne sait tenir sa vie. Elle se perd dans le mensonge de l'oubli qu'elle s'offre par omission.  CARACTÈRE : Poupée fragile, face fendue, cœur émiette, il n'en reste à peine plus qu'un nuage de poussières porcelaines sur lequel on souffle à sa guise. Déconstruite depuis déjà trop longtemps, elle n'est plus que le bateau qui tangue dangereusement sur la mer de ses idées noires, incapable de revenir à bon port, jamais décidée à voguer en temps paisible. Elle aime tant se perdre dans les méandres de ses fureurs qu'elle en a oublié ce qu'était le fait d'être en paix avec soi-même. Fragilité exquise qui nourrit tout autant ses fantasmes les fantasques que ses terreurs les plus angoissantes. Tremblante d'autant d'effrois que d'excitation, elle se languit de rejoindre l'une de ces deux terres pour mieux savoir embrasser les contrées les plus sombres de sa médiocre existence. Explosion de ses sensations sentimentales, relents âcres de ces effluves de regrets et autres puanteurs exhalées de ses vices, c'est pourtant de tout cela qu'elle se nourrit. Drogue curieuse toute faite des volutes de sa personnalité, recrachée par ses naseaux, éructée par ses cordes vocales sensibles, larmoyeuses de par ses yeux de biches effarées. La femme est incertaine, comme trop difficile à cerner même pour elle-même. Incapable de se poser en tant que maîtresse de ses propres actes, elle se laisser voguer à la dérive sur l'ordre des autres. Elle n'est rien, rien de plus que l'embryon d'une grande chose. Un cataclysme à venir.  NOTORIÉTÉ : Petit oiseau enfermé dans sa cage dorée, elle se laisse bercer par les douces-amères rêveries d'un oncle. Lui, peut être, est-il connu, mais il n'en est rien de cette infante que l'on se plait à ignorer. Elle, elle n'est qu'une ombre qui arpente les salles obscures et crasses des bouges de la sainte ville. Ange aliéné, défait, meurtri qui, toujours, se terre dans l'ombre de son patriarche d'oncle. ADRESSE : Souvenirs vagues, réminiscence décadente d'une vie qui n'est plus là. Ombres portées rendues vivantes par la morosité de leurs comparses essoufflés d'une mort qui ne leur à pas encore était donnée. Personne ne s'offusque, pourtant, des décombres des existences qui y ont été jetées. Nul ne s'inquiète des cris d'enfants qui, déjà, se sont tus. Cette demeure n'en reste pas moins une prison aux murs gris, une cage pour l'oiseau qu'elle est, chantant à la guise de son hôte – Kosta Ukhar – sans attendre pourtant que les portes de sa geôle ne s'ouvrent en son honneur.

PSEUDO : Mephisto
ÂGE : Dix de plus que ce qui fait office de limite
CODE RÈGLEMENT :
AVATAR : réponse ici.
CRÉATION : (pv, scénario, ou inventé ?)
CRÉDITS : réponse ici.
COMMENTAIRES : réponse ici.
(I) Pas vraiment orpheline, elle n'en reste pas moins gamine perdue. Une de ces pauvres ères que la vie n'a pas forcement aider, que la fatalité a pour le moins préféré abandonner aux caprices du destin. Délaisser par un père rattrapée par la maladie, abandonnée par une mère retournée à sa vie d'hôtesse des plaisirs, elle n'en fut pas moins perdue aux yeux de tous. Bientôt rattrapée par les obligations du sang, elle fut recueillie par la chair d'une chair qui lui fut cher, devenant ainsi l'infante de l'oncle. La nièce autant adorée qu’abhorrée.  (II)  Il existe de ces talents que l'on ne peut enseigner, magie des savoirs qui coulent au creux des sangs pour mieux offrir un don. Le sien fit d'elle un rossignol. Créature à la voix d'or et de miel qui coulait au creux des oreilles les plus sourdes. Ange, néanmoins, assombri elle se laissait prendre au jeu des séductions suaves, offrant à celui qui le lui demandait le plaisir de ses notes les plus belles, offrant aux autres ses macabres litanie. Psaumes chantés sous le joug d'un blues lancinant. (III) Assurément son père aurait souhaité la garder loin de ce monde, et s'il allouait une fidélité sans faille à ce clan qui était le sien, il n'aurait pourtant en aucun cas souhaité qu'elle en fut un pion à la destinée moribonde. Elle offrit, néanmoins, son allégeance sans faille et sans bavure, marchant dans les pas d'un père qui ne l'était pas tant. Elle s'offrait un besoin de paraître digne d'une quelconque fierté, capable de développer quelques orgueils.  (IV) Délicatesse extirpée à ses colères délirantes, la demoiselles souffre de cette incapacité à se défaire de ses emportements. Si le chant exprime sans détour tous les regrets et tout autant ses fureurs, son travail d'orfèvre offre tout le calme et la mélancolie de son âme. Capable du pire comme du meilleur. (V) Il n'est qu'une personne qui soit capable d'avoir réellement de l'emprise sur elle. Bien sûr, elle se plie sans trop de difficultés à l'autorité, mais il n'est que pour son oncle qu'elle se damnerait autant qu'elle se pâmerait. Elle n'est rien d'autre qu'une petite fille qui veut exister aux yeux de son père. (VII) L'existence de sa capacité est pour une elle une tare dont elle ne peu se défaire, condamner à survivre tandis que son esprit se meurt. Elle est une fleure qui se voudrait éphémère mais se condamne à vivre sans s'offrir le droit de périr.  (VIII) Bien qu'elle se juge comme orpheline, elle sait néanmoins qui se trouve être sa mère. Il lui arrive parfois de la voir sans pour autant se donner le droit de lui parler. Si la belle est le rejeton de ses entrailles pourries, elle se trouve pourtant bien trop supérieure pour ne serait-ce qu'oser une parole. Dégoût curieux pour ce qui l'aura engendrée, écœurement furieux pour l'abandon offert à la cause. Elles sont deux choses appartenant à deux allégeances différentes, incapable de se soumettre aux vices de l'autre, à la droiture étrange de l'une. Il est des immondices que l'on ne peut que rejeter.  (IX) Il n'est d'amour dans son cœur, il n'est qu'un respect quelque peu circonspect qui s'entre-mêle hasardeusement à un émoi adolescent dont elle ne peut se défaire. Si les plaisirs de la chair ne lui sont pas inconnus, elle n'en reste pas moins froide et rigide quand il s'agit de se laisser aller aux affres de la sentimentalité.  (X) La folie ronge son cœur, gangrène son esprit, pour mieux la laisser se perdre dans un quotidien qui affecte tout un chacun. Elle ne mord pas la vie à pleines dents, elle ne vomit pas pour autant les tourments qui l'affaissent. Pourtant, dans sa tourmente, elle se laisse entraîner dans les heurts et les violences du monde, se laisse amocher par la vie pour finalement se droguer aux violences qu'elle assène.


Dernière édition par Vicktoriya Ukhar le Jeu 29 Sep - 22:18, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 15 Sep - 17:27
____________________________________________



chroniques
citation


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras vulputate eu elit et finibus. Nullam eget turpis id libero sodales lacinia ut ultrices turpis. Praesent faucibus justo orci, vitae iaculis nunc consectetur eget. Aliquam elementum quam vel elit lobortis, nec consequat eros dignissim. Integer in fermentum enim, a vulputate nulla. Aliquam venenatis vitae tortor at interdum. In sagittis diam quis diam sollicitudin, ut congue erat malesuada. Praesent non eleifend metus. Phasellus eu urna sit amet lorem maximus faucibus a sit amet ipsum. Praesent auctor eros eu lectus posuere, in maximus massa tincidunt. Integer eget venenatis tellus. Donec risus urna, fermentum ut mi sed, suscipit auctor eros. Sed ac nunc eget lectus gravida cursus. Aenean et odio fermentum, elementum massa efficitur, laoreet elit. Nunc finibus urna sed mauris efficitur, nec tempor odio ullamcorper. Donec vel dolor a tellus vulputate laoreet. Donec quis cursus ligula, nec interdum est. Ut aliquet, elit condimentum sodales gravida aliquam eget enim a finibus et odio fermentum elementum.

Revenir en haut Aller en bas
BETWEEN GODS AND BEASTS
avatar
Kosta Ukhar
BETWEEN GODS AND BEASTS
HIVERS : : cinquante et un an. BRATVA : : Vostokovitch. BRANCHE : : Les exquises traîtrises. LABEUR : : mangeur d'objets, vendeur de souvenirs ; Antiquaire. Simple homme, autrefois plus, maintenant mentor. CAPACITÉ : : Présage. NIV. : : Le quatrième. SYNDROME : : les souvenirs se confondent, bataillent et se débattent. Ceux des autres et les siens, éternel conflit, bataille infinie. IMPOSTURE : : Antiquaire de ses propres trésors. Il prend et vend les choses aux souvenirs multiples. STATUT : : Coeur souvenir, amateur de ressemblance, chimère des jours d'hier. ÉCHOS : : l'homme aux milles rumeurs, l'homme a l'unique silence. ROUBLES : : 181 TEINTE : : 993333 MÉFAITS : : 179 ID & GUEULE : : FERN. CLIQUE : : Drekavac ESSOR : : 4/3 (dada, lev, kat, dem ) CRÉDITS : : FERN. ALAS (sign) ERRANCE : : 03/09/2016
Jeu 15 Sep - 18:24
____________________________________________


bienvenue par ici et merci de tenter la nièce
vivement que tu postes quelques mots, j'ai hâte de lire tout ça et de voir ce que tu comptes en faire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 16 Sep - 0:16
____________________________________________


Merci mon chat! Je vais tâcher d'écrire un peu plus vite pour me mettre à remplir tout ça (oui j'ai juste mis une heure pour écrire ne serait-ce que ce petit paragraphe pas du tout à la hauteur que je viens de poster). Et je vais aussi tâcher d'arrêter de baver sur ton avatar, cher tonton!

D'ailleurs je m'excuse d'avance pour mon hypothétique style hasardeux, cela fait presque trois mois entiers que je n'ai rien écrit ressemblant, de près ou de loin, à un rp. Il se peut que je me perde un peu, mais c'est une simple tocade qu'il me faudra rattraper! Au quel cas, il ne faut pas hésiter à me le signaler, où à m’assommer à coups de pelle!
Revenir en haut Aller en bas
BETWEEN GODS AND BEASTS
avatar
Kosta Ukhar
BETWEEN GODS AND BEASTS
HIVERS : : cinquante et un an. BRATVA : : Vostokovitch. BRANCHE : : Les exquises traîtrises. LABEUR : : mangeur d'objets, vendeur de souvenirs ; Antiquaire. Simple homme, autrefois plus, maintenant mentor. CAPACITÉ : : Présage. NIV. : : Le quatrième. SYNDROME : : les souvenirs se confondent, bataillent et se débattent. Ceux des autres et les siens, éternel conflit, bataille infinie. IMPOSTURE : : Antiquaire de ses propres trésors. Il prend et vend les choses aux souvenirs multiples. STATUT : : Coeur souvenir, amateur de ressemblance, chimère des jours d'hier. ÉCHOS : : l'homme aux milles rumeurs, l'homme a l'unique silence. ROUBLES : : 181 TEINTE : : 993333 MÉFAITS : : 179 ID & GUEULE : : FERN. CLIQUE : : Drekavac ESSOR : : 4/3 (dada, lev, kat, dem ) CRÉDITS : : FERN. ALAS (sign) ERRANCE : : 03/09/2016
Ven 16 Sep - 0:33
____________________________________________


le début est parfait, ne te torture pas trop l'esprit, c'est sublime et loin d'être hasardeux ( par contre tu as écrit ohkar plutôt que uhkar )
j'ai hâte de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 16 Sep - 0:39
____________________________________________


Merci, tu es adorable, et j'ai corrigé ma petite coquillette!
Bon, avec mon rythme d'escargot je devrais avoir finir dans dix ans! XD
En vrai, je prends soin de bien relire les annexes en écrivant la fiche pour pas faire de bourde et coller à ce qu'il y avait écrit dans le mp!
Mais je suis fort contente de te voir que ce que j'ai écris jusqu'ici te plaît! C'est encourageant! ^^
Revenir en haut Aller en bas
admin ☩ a shapeless hunger
avatar
Sacha Voliakov
admin ☩ a shapeless hunger
HIVERS : : Vingt-cinq. BRATVA : : La Severovitch - Infante sur trône de viande daubée, tel un lys insolent sur son tas de fumier. BRANCHE : : Les Noces Éphémères - Valdingue à la guise des Rois, en vérité. CAPACITÉ : : Envoûtement. NIV. : : Second - Trophée raflé dans l'arène nuptiale, au lendemain des Vœux. SYNDROME : : Obscène délectation pour les voluptés sauvages. IMPOSTURE : : Poupée flanquée de monstruosités, la Douce Enfant régente l'Anamorphose, la caverne aux délicieuses répugnances. STATUT : : Épouse du Baron - Mordue, dévorée par la passion. ÉCHOS : : Sirène à squales - À son vouloir, creuse on la méjuge. Galbe limé pour paraître, n'attisant que convoitises, non curiosités. ROUBLES : : 948 MÉFAITS : : 798 ID & GUEULE : : Carnavage - Alicia Vikander. CLIQUE : : Khovanka Believ. CRÉDITS : : Alas. ERRANCE : : 30/05/2016
Ven 16 Sep - 6:45
____________________________________________


Vicktoriya Ukhar a écrit:
cela fait presque trois mois entiers que je n'ai rien écrit ressemblant, de près ou de loin, à un rp.

/lui griffe un pin's au téton.
T'en fais pas, va. On sait c'que c'est. Ponds-nous donc vite cette fiche, et viens donc te dégourdir les guiboles. Et c'est non sans un plaisir un peu vicelard que nous t'aiderons volontiers à mettre un terme à telle abstinence.

Bienvenue, donc.
Les premiers mots savent instiguer curiosité, et c'est avec impatience, de ce fait, que j'attends de découvrir les suivants. Si tu en nécessites le besoin, n'hésite pas une seconde à donner de la voix, Vassili et moi-même nous porterons à ton chevet illico presto.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 16 Sep - 9:39
____________________________________________


Si ta plume est hasardeuse, alors je veux bien l'être aussi. Ce début de fiche est exquis, j'ai hâte d'en découvrir plus. Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
admin ☩ I'll fucking digest you
avatar
Vassili Voliakov
admin ☩ I'll fucking digest you
HIVERS : : Quarante-quatre. BRATVA : : Jadis prince de la Yugovitch. Dorénavant vassal du parvis des chairs, la Severovitch. BRANCHE : : Il les empoigne toutes deux, juteuses gorges dilacérées par son omnipotent stupre. Les carnes, molles d’être trop usées, lui miaulent des cantiques de pleurs auxquels l’enflure reste sourde. LABEUR : : Baron draconien qui veille sur l'Obscène Royaume. CAPACITÉ : : Berserk, Féral. NIV. : : Quatrième, depuis sa sortie de taule il y a un an. SYNDROME : : Cannibalisme. Une faim ravageuse qui étreint sa panse et moleste ses papilles, lui fait voir un monde rouge sang et désirer le saccage des simiennes bidoches. IMPOSTURE : : Propriétaire d'un monstrueux pandémonium dit l’Anamorphose, nightclub de la banlieue niché sur les docks brumeux des flots transis. STATUT : : La Bête a le cœur soûl, ravagé par l’adoration faite à l’épouse Voliakov. ÉCHOS : : Vor à la jambe démembrée, maudit par les uns, honoré par les autres ; dont les exactions d’ogre harnachent ses épaules du parfum de l’effroi. ROUBLES : : 1051 TEINTE : : <vass> (tu peux pas test). MÉFAITS : : 1026 ID & GUEULE : : Alas (w/ Michael Fassbender) CLIQUE : : Kol Pavlov. ESSOR : : Disponible. CRÉDITS : : Self-made (avatar), tumblr (gifs), G. Seferis (cit.). ERRANCE : : 28/05/2016
Ven 16 Sep - 14:41
____________________________________________


Cette image de présa.
Bienvenue demoiselle, je suis ravi de voir que tu as finalement trouvé botte à ton pied !
Koko, te voilà membre du club des tontons flingueurs.
Revenir en haut Aller en bas
BUILDING CATHEDRALS OF SIN
avatar
Rafaïl Charov
BUILDING CATHEDRALS OF SIN
HIVERS : : Quarante-trois. BRATVA : : Vostokovitch, la seule et l'unique. LABEUR : : Baron des voleurs et des faussaires. CAPACITÉ : : Ambroisie. NIV. : : Quatre. SYNDROME : : Un certain penchant pour le sang des chérubins. IMPOSTURE : : Érudit, bête de savoir, docteur en Histoire qui professe parfois son art pour les Profanes. STATUT : : Grand amoureux des flirts et de son célibat. ÉCHOS : : Enjôleur volage à l'intellect de génie. ROUBLES : : 298 TEINTE : : #669999 MÉFAITS : : 424 ID & GUEULE : : Odistole, Adrien Brody. CRÉDITS : : Odistole, Alas. ERRANCE : : 29/08/2016
Ven 16 Sep - 17:27
____________________________________________


Sacha a écrit:
/lui griffe un pin's au téton.
Ça doit faire mal

Bienvenue parmi nous, Vicktoriya, et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
BETWEEN GODS AND BEASTS
avatar
Darya Kryssanov
BETWEEN GODS AND BEASTS
HIVERS : : Vingt-deux ans. BRATVA : : Vostokovitch BRANCHE : : Les courtoises convoitises. LABEUR : : Soldat de plomb à l'agilité féline. Voleuse délicate. CAPACITÉ : : Présage NIV. : : Premier SYNDROME : : La souffrance des mortels comme drogue. IMPOSTURE : : Couturière suppléante dans la boutique familiale quand les études le permettent. STATUT : : Les lèvres vierges d'un véritable sentiment. Le corps souillé par la débauche. ÉCHOS : : L'ancienne ballerine abandonnant ses rêves. La langue honnête ne cache rien. L'atroce vérité sur les lèvres. ROUBLES : : 410 TEINTE : : #669999 MÉFAITS : : 402 ID & GUEULE : : Peony; Camilla Christensen CRÉDITS : : Odistole ERRANCE : : 29/08/2016
Sam 17 Sep - 1:44
____________________________________________


La nièce de l'ogre menaçant Qu'elle est jolie la Vicktoriya, si jamais elle a besoin d'une belle parure, Darya se fera un plaisir de s'occuper d'elle Ce début est et j'ai hâte d'en apprendre plus! Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
venomously yours
avatar
Lev Sianov
venomously yours
HIVERS : : Cinquante cinq ans de survivance dans le lacis scélérat de Saint-Pétersbourg. LABEUR : : Faciès avunculaire & conseiller du Pakhan, endimanché Baron qui entretient le show de sa Bratva. CAPACITÉ : : C'est la Mare bien peignée, une goutte de fragrance d'obscurs tourments sur chaque tempe et le phonème suave pour incanter à l'onirique et aux réminiscences. Il est la Chimère copurchic avec son eau-de-toilette niveau 3, et le diable se refuse à un quatrième seuil miasmatique. SYNDROME : : Les noirs songes spoliés aux hères ont verdoyé en des miscellanées lancinantes, des légions de succubes cauchemardesques qui violent le voile de ses paupières, le lardent et abandonnent exsangue le sommeil. Quand ce ne sont pas eux, les démons violateurs, c'est l'agrypnie qui fait florès et dépouille l'Esthète de son bon acabit. STATUT : : L'alliance à la phalange, sixième maillon rubigineux de la chaîne matrimoniale, il a pour captieuse moitié une prostipute d'apparat dont il exhibe les charmes à l'instar des jantes d'une nouvelle Bugatti. L'apsara est le fantoche de sa Mascarade, jusqu'au prochain caprice. ÉCHOS : : Il est le Patricien à l'attrait indicible, le lingual fourchu tant madré qu'il crée ainsi des macrocosmes entiers de mysticisme. C'est un négrier de désirs et cautères tout apprêtés, il a la rhétorique et le magnétisme de son côté, sérail d'apôtres et de subjugués à ses pompes cirées. Mais l'élan goguenard et agitateur camoufle une hideur de mauvaise foi, l'ombrageux vainqueur par défaut pour qui la fin justifie les moyens. ROUBLES : : 201 MÉFAITS : : 200 ID & GUEULE : : Lev. CRÉDITS : : ALAS. ERRANCE : : 04/09/2016
Sam 17 Sep - 14:34
____________________________________________


Bienvenue avec ce personnage qui promet.
Fais nous donc rêver.
Revenir en haut Aller en bas
BETWEEN GODS AND BEASTS
avatar
Nikita Noskov
BETWEEN GODS AND BEASTS
HIVERS : : trente-huit. BRATVA : : la viande et les putains; la Severovitch. BRANCHE : : agonies salutaires. CAPACITÉ : : Théurgie – niv. 3. SYNDROME : : érythème noirâtre, démangeaisons féroces. IMPOSTURE : : les mains dans la bidoche d'un abattoir, en attendant le soir. ROUBLES : : 174 MÉFAITS : : 184 ID & GUEULE : : para bellum CRÉDITS : : CARNAVAGE. ERRANCE : : 02/09/2016
Dim 18 Sep - 20:51
____________________________________________


Quel début plein de promesses, l'oncle en a de la chance Bienvenue par ici, et bonne chance pour la suite qui s'annonce de toute beauté
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 20 Sep - 23:50
____________________________________________


Merci à tout le monde!

Désolée de mettre autant de temps, mais après les dégâts des eaux ce sont les fatalités la vie du quotidien qui viennent m'embêter! J'écris j'écris! Je suis lente, mais j'écris! J'aurais un peu de retard cela dit!
Revenir en haut Aller en bas
admin ☩ I'll fucking digest you
avatar
Vassili Voliakov
admin ☩ I'll fucking digest you
HIVERS : : Quarante-quatre. BRATVA : : Jadis prince de la Yugovitch. Dorénavant vassal du parvis des chairs, la Severovitch. BRANCHE : : Il les empoigne toutes deux, juteuses gorges dilacérées par son omnipotent stupre. Les carnes, molles d’être trop usées, lui miaulent des cantiques de pleurs auxquels l’enflure reste sourde. LABEUR : : Baron draconien qui veille sur l'Obscène Royaume. CAPACITÉ : : Berserk, Féral. NIV. : : Quatrième, depuis sa sortie de taule il y a un an. SYNDROME : : Cannibalisme. Une faim ravageuse qui étreint sa panse et moleste ses papilles, lui fait voir un monde rouge sang et désirer le saccage des simiennes bidoches. IMPOSTURE : : Propriétaire d'un monstrueux pandémonium dit l’Anamorphose, nightclub de la banlieue niché sur les docks brumeux des flots transis. STATUT : : La Bête a le cœur soûl, ravagé par l’adoration faite à l’épouse Voliakov. ÉCHOS : : Vor à la jambe démembrée, maudit par les uns, honoré par les autres ; dont les exactions d’ogre harnachent ses épaules du parfum de l’effroi. ROUBLES : : 1051 TEINTE : : <vass> (tu peux pas test). MÉFAITS : : 1026 ID & GUEULE : : Alas (w/ Michael Fassbender) CLIQUE : : Kol Pavlov. ESSOR : : Disponible. CRÉDITS : : Self-made (avatar), tumblr (gifs), G. Seferis (cit.). ERRANCE : : 28/05/2016
Mer 21 Sep - 0:29
____________________________________________


C'est parfaitement compréhensible !
J'espère que Dame Fatalité va te laisser un peu de répit, tout d'même.
Souhaites-tu un délai ? Je peux te carrer une semaine de plus dans les pattes.
Revenir en haut Aller en bas
BETWEEN GODS AND BEASTS
avatar
Kosta Ukhar
BETWEEN GODS AND BEASTS
HIVERS : : cinquante et un an. BRATVA : : Vostokovitch. BRANCHE : : Les exquises traîtrises. LABEUR : : mangeur d'objets, vendeur de souvenirs ; Antiquaire. Simple homme, autrefois plus, maintenant mentor. CAPACITÉ : : Présage. NIV. : : Le quatrième. SYNDROME : : les souvenirs se confondent, bataillent et se débattent. Ceux des autres et les siens, éternel conflit, bataille infinie. IMPOSTURE : : Antiquaire de ses propres trésors. Il prend et vend les choses aux souvenirs multiples. STATUT : : Coeur souvenir, amateur de ressemblance, chimère des jours d'hier. ÉCHOS : : l'homme aux milles rumeurs, l'homme a l'unique silence. ROUBLES : : 181 TEINTE : : 993333 MÉFAITS : : 179 ID & GUEULE : : FERN. CLIQUE : : Drekavac ESSOR : : 4/3 (dada, lev, kat, dem ) CRÉDITS : : FERN. ALAS (sign) ERRANCE : : 03/09/2016
Mer 21 Sep - 3:13
____________________________________________


j'espère que ça va bien quand même, malgré le dégât
je suis contente de savoir que tu es encore là en tous cas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 22 Sep - 23:30
____________________________________________


Je dis pas non à la semaine en plus, mais je pense que je devrais achever ça ce week-end! En plus je pourrais, je crois, assister à toute la soirée cb (comme quoi... Les changements de dernières minutes).

Merci mon tendre oncle!
Je te ferais des bisous tout doux une fois validée!
Revenir en haut Aller en bas
admin ☩ I'll fucking digest you
avatar
Vassili Voliakov
admin ☩ I'll fucking digest you
HIVERS : : Quarante-quatre. BRATVA : : Jadis prince de la Yugovitch. Dorénavant vassal du parvis des chairs, la Severovitch. BRANCHE : : Il les empoigne toutes deux, juteuses gorges dilacérées par son omnipotent stupre. Les carnes, molles d’être trop usées, lui miaulent des cantiques de pleurs auxquels l’enflure reste sourde. LABEUR : : Baron draconien qui veille sur l'Obscène Royaume. CAPACITÉ : : Berserk, Féral. NIV. : : Quatrième, depuis sa sortie de taule il y a un an. SYNDROME : : Cannibalisme. Une faim ravageuse qui étreint sa panse et moleste ses papilles, lui fait voir un monde rouge sang et désirer le saccage des simiennes bidoches. IMPOSTURE : : Propriétaire d'un monstrueux pandémonium dit l’Anamorphose, nightclub de la banlieue niché sur les docks brumeux des flots transis. STATUT : : La Bête a le cœur soûl, ravagé par l’adoration faite à l’épouse Voliakov. ÉCHOS : : Vor à la jambe démembrée, maudit par les uns, honoré par les autres ; dont les exactions d’ogre harnachent ses épaules du parfum de l’effroi. ROUBLES : : 1051 TEINTE : : <vass> (tu peux pas test). MÉFAITS : : 1026 ID & GUEULE : : Alas (w/ Michael Fassbender) CLIQUE : : Kol Pavlov. ESSOR : : Disponible. CRÉDITS : : Self-made (avatar), tumblr (gifs), G. Seferis (cit.). ERRANCE : : 28/05/2016
Ven 23 Sep - 0:40
____________________________________________


Je te mets une semaine, comme ça t'es large.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 29 Sep - 22:19
____________________________________________


Je suis pas morte! Désolée, ma vie est pleine d'imprévus en ce moment! Cela dit la dernière partie est en cours de rédaction, demain avant la fin du délais ça sera posté!
Merci les chats du Bengale!
Revenir en haut Aller en bas
admin ☩ I'll fucking digest you
avatar
Vassili Voliakov
admin ☩ I'll fucking digest you
HIVERS : : Quarante-quatre. BRATVA : : Jadis prince de la Yugovitch. Dorénavant vassal du parvis des chairs, la Severovitch. BRANCHE : : Il les empoigne toutes deux, juteuses gorges dilacérées par son omnipotent stupre. Les carnes, molles d’être trop usées, lui miaulent des cantiques de pleurs auxquels l’enflure reste sourde. LABEUR : : Baron draconien qui veille sur l'Obscène Royaume. CAPACITÉ : : Berserk, Féral. NIV. : : Quatrième, depuis sa sortie de taule il y a un an. SYNDROME : : Cannibalisme. Une faim ravageuse qui étreint sa panse et moleste ses papilles, lui fait voir un monde rouge sang et désirer le saccage des simiennes bidoches. IMPOSTURE : : Propriétaire d'un monstrueux pandémonium dit l’Anamorphose, nightclub de la banlieue niché sur les docks brumeux des flots transis. STATUT : : La Bête a le cœur soûl, ravagé par l’adoration faite à l’épouse Voliakov. ÉCHOS : : Vor à la jambe démembrée, maudit par les uns, honoré par les autres ; dont les exactions d’ogre harnachent ses épaules du parfum de l’effroi. ROUBLES : : 1051 TEINTE : : <vass> (tu peux pas test). MÉFAITS : : 1026 ID & GUEULE : : Alas (w/ Michael Fassbender) CLIQUE : : Kol Pavlov. ESSOR : : Disponible. CRÉDITS : : Self-made (avatar), tumblr (gifs), G. Seferis (cit.). ERRANCE : : 28/05/2016
Dim 2 Oct - 19:01
____________________________________________


Des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 2 Oct - 19:43
____________________________________________


Je crois que vous allez finir par plus me croire, mais je crois que j'ai été maraboutée! J'ai été inondée!
Ne m'en voulez pas! Je suis pas morte, j'ai juste la guigne à mort!
Revenir en haut Aller en bas
admin ☩ a shapeless hunger
avatar
Sacha Voliakov
admin ☩ a shapeless hunger
HIVERS : : Vingt-cinq. BRATVA : : La Severovitch - Infante sur trône de viande daubée, tel un lys insolent sur son tas de fumier. BRANCHE : : Les Noces Éphémères - Valdingue à la guise des Rois, en vérité. CAPACITÉ : : Envoûtement. NIV. : : Second - Trophée raflé dans l'arène nuptiale, au lendemain des Vœux. SYNDROME : : Obscène délectation pour les voluptés sauvages. IMPOSTURE : : Poupée flanquée de monstruosités, la Douce Enfant régente l'Anamorphose, la caverne aux délicieuses répugnances. STATUT : : Épouse du Baron - Mordue, dévorée par la passion. ÉCHOS : : Sirène à squales - À son vouloir, creuse on la méjuge. Galbe limé pour paraître, n'attisant que convoitises, non curiosités. ROUBLES : : 948 MÉFAITS : : 798 ID & GUEULE : : Carnavage - Alicia Vikander. CLIQUE : : Khovanka Believ. CRÉDITS : : Alas. ERRANCE : : 30/05/2016
Mar 4 Oct - 13:58
____________________________________________


Nous t'ajoutons un délai supplémentaire en ce cas !
Bon courage avec ton déluge.
Revenir en haut Aller en bas
admin ☩ I'll fucking digest you
avatar
Vassili Voliakov
admin ☩ I'll fucking digest you
HIVERS : : Quarante-quatre. BRATVA : : Jadis prince de la Yugovitch. Dorénavant vassal du parvis des chairs, la Severovitch. BRANCHE : : Il les empoigne toutes deux, juteuses gorges dilacérées par son omnipotent stupre. Les carnes, molles d’être trop usées, lui miaulent des cantiques de pleurs auxquels l’enflure reste sourde. LABEUR : : Baron draconien qui veille sur l'Obscène Royaume. CAPACITÉ : : Berserk, Féral. NIV. : : Quatrième, depuis sa sortie de taule il y a un an. SYNDROME : : Cannibalisme. Une faim ravageuse qui étreint sa panse et moleste ses papilles, lui fait voir un monde rouge sang et désirer le saccage des simiennes bidoches. IMPOSTURE : : Propriétaire d'un monstrueux pandémonium dit l’Anamorphose, nightclub de la banlieue niché sur les docks brumeux des flots transis. STATUT : : La Bête a le cœur soûl, ravagé par l’adoration faite à l’épouse Voliakov. ÉCHOS : : Vor à la jambe démembrée, maudit par les uns, honoré par les autres ; dont les exactions d’ogre harnachent ses épaules du parfum de l’effroi. ROUBLES : : 1051 TEINTE : : <vass> (tu peux pas test). MÉFAITS : : 1026 ID & GUEULE : : Alas (w/ Michael Fassbender) CLIQUE : : Kol Pavlov. ESSOR : : Disponible. CRÉDITS : : Self-made (avatar), tumblr (gifs), G. Seferis (cit.). ERRANCE : : 28/05/2016
Mer 12 Oct - 17:44
____________________________________________


La Fatalité continue-t-elle de s'acharner sur ton échine ?
Revenir en haut Aller en bas
now I ride, Lord with the flood
avatar
Omniscience
now I ride, Lord with the flood
HIVERS : : Incommensurables, ils ricochent à travers les chapitres de l'Histoire comme des lamentations vociférées. ÉCHOS : : Le Savoir absolu, l'ombre récurrente qui ici et ailleurs errait, erre, et errera. ROUBLES : : 377 MÉFAITS : : 203 ID & GUEULE : : Compte administratif du forum (Faceless). ERRANCE : : 06/08/2016
Ven 14 Oct - 15:06
____________________________________________



don't go
where i can't follow

Voici que ton délai touche à sa fin. Nous sommes attristés de voir que tu n’as pas pu achever ta fiche dans les temps, aussi venons-nous te demander si tu souhaites grappiller des jours supplémentaires. Si oui, n’hésite pas à le faire savoir à la suite de ce message. Sache toutefois que si nous n’avons aucune nouvelle de ta part d’ici les 2 prochains jours, nous enverrons le tout chez les térassés.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

____________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
 
Vicktoriya - It's too easy to be a monster -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES NOUVEAUX SAUVAGES.  :: TÉRRASSÉS-
Sauter vers: